Instructions pour l'utilisation des comprimés d'acétazolamide et avis

Des lunettes

L'acétazolamide (nom latin Acetazolamide) est un médicament aux propriétés diurétiques. Le médicament est utilisé pour traiter l'œdème causé par un retard dans les fluides corporels et les sels de sodium. Le médicament est utilisé dans le cadre d'un traitement contre l'augmentation de la pression intraoculaire et intracrânienne et l'épilepsie. Les patients normalisent la pression artérielle, l'activité du cœur et des reins en raison de l'action de l'acétazolamide. Le nom commercial du médicament est Diacarbe.

Composition et forme de libération

La composition du médicament comprend 250 mg de la substance active acétazolamide, ainsi que des composants auxiliaires: glycolate de sodium, fécule de pomme de terre, talc.

La substance active est une poudre blanche à structure cristalline, inodore. L'acétazolamide est peu soluble dans l'eau.

Action médicamenteuse

Le médicament a un effet antiépileptique diurétique, antiglaucome. La substance active inhibe la production d'anhydrase carbonique dans les reins. En conséquence, il y a une augmentation de la production d'urine, une augmentation du niveau d'acidité de l'urine et une réabsorption d'ammoniac. La réduction de la quantité d'anhydrase carbonique aide à réduire la sécrétion de liquide intraoculaire et à abaisser la pression intraoculaire.

Le médicament est rapidement absorbé par le tractus gastro-intestinal et pénètre dans la circulation systémique. La quantité maximale de substance active dans le plasma sanguin est observée après deux heures. L'effet du médicament commence 60 à 90 minutes après l'administration. Après 4 heures, les restes du médicament sont excrétés du corps avec l'urine.

Instructions pour l'utilisation de l'acétazolamide

L'instruction prescrit les principales maladies pour le traitement et la prévention desquelles le médicament est utilisé:

  • syndrome œdémateux léger avec insuffisance cardiaque et pulmonaire;
  • glaucome secondaire à angle ouvert, à angle fermé;
  • diminution de la pression intraoculaire dans la période préopératoire;
  • maladie de l'altitude;
  • épilepsie sous forme mixte;

L'acétazolamide est destiné à un usage oral. Le médicament est pris un comprimé une fois par jour ou en cure de 2 à 4 jours tous les deux jours. En cas d'utilisation prolongée ou d'augmentation de la dose, une diminution de l'effet diurétique peut être observée. Pour soulager le syndrome de l'enflure, le médicament est pris un comprimé le matin. Pour obtenir un effet diurétique maximal, le médicament doit être utilisé quotidiennement ou pendant deux jours avec une pause d'une journée.

Dans le cas du glaucome, l'acétazolamide est utilisé strictement tel que prescrit par un médecin dans le traitement complexe de la maladie.

Les patients adultes se voient prescrire 250 mg de médicament jusqu'à 4 fois par jour. Dans certains cas, l'effet thérapeutique se produit après une courte utilisation du médicament.

Pour le traitement des enfants après trois ans, la dose du médicament dépend du poids corporel de l'enfant et est de 10 mg par kilogramme de poids 3-4 fois par jour. 5 jours après le début du traitement, vous devez faire une pause. L'utilisation à long terme du médicament nécessite l'utilisation de préparations supplémentaires contenant du potassium et le respect d'un régime hypocalorique.

Avant la chirurgie, l'acétazolamide est pris la veille de la chirurgie et le jour de la chirurgie.

Dans le traitement de l'épilepsie, le médicament est pris un comprimé pendant trois jours. L'utilisation conjointe avec d'autres anticonvulsivants, si nécessaire, nécessite une augmentation progressive de la dose.

Pour soulager les symptômes du mal des montagnes, 500 mg du médicament sont prescrits, et en cas de remontée rapide, la dose peut être augmentée à 1000 mg. Le médicament commence à être pris 24 heures avant le début de la remontée. En cas de symptômes de la maladie, le médicament se poursuit pendant les 48 prochaines heures. Si nécessaire, une utilisation plus longue du médicament est autorisée.

En cas d'augmentation de la pression intracrânienne, le médicament doit être pris toutes les 8 heures. La dose thérapeutique maximale ne doit pas dépasser 750 mg par jour.

En cas de réactions cutanées chez le patient, arrêtez de prendre le médicament et consultez un médecin.

L'utilisation à long terme du médicament nécessite une surveillance constante du tableau clinique du sang périphérique..

En cas d'augmentation de la dose, le patient présente une faiblesse et une somnolence, tandis que l'effet diurétique du médicament n'augmente pas et, dans certains cas, diminue. Dans l'insuffisance cardiaque, l'acétazolamide est très souvent utilisé avec d'autres diurétiques pour fournir une diurèse plus importante. Si vous avez oublié le médicament, n'augmentez pas la dose suivante.

Actuellement, il n'y a pas de données d'études cliniques sur l'effet du médicament sur le développement fœtal, de sorte que le traitement par l'acétazolamide au cours du premier trimestre de la grossesse n'est pas effectué. L'utilisation du médicament à une date ultérieure est effectuée strictement conformément aux prescriptions du médecin en cas d'urgence. Pour éviter le risque de préjudice pour l'enfant, une surveillance constante de la pression artérielle et de l'activité des organes internes d'une femme est nécessaire.

Il est connu que la substance active peut passer dans le lait maternel, par conséquent, le médicament n'est pas utilisé pendant l'allaitement..

Lors de l'utilisation d'acétazolamide dans l'enfance, la posologie est ajustée individuellement par le neurologue pédiatrique, en tenant compte de l'âge et de la gravité de l'état de l'enfant. En règle générale, la durée du traitement ne dépasse pas trois jours. Le médicament est pris le matin. L'acétazolamide est généralement prescrit en association avec Asparkam, qui est un complément et complète l'effet destructeur de l'acétazolamide.

Contre-indications et effets secondaires

L'instruction interdit l'utilisation du médicament si les maladies suivantes sont diagnostiquées chez les patients:

  • intolérance individuelle aux composants du médicament;
  • hyponatrimia;
  • hypokaliémie;
  • activité insuffisante des glandes surrénales;
  • insuffisance hépatique et rénale;
  • cirrhose du foie;
  • acidose hyperchlorémique;
  • glaucome chronique à fermeture d'angle décompensé;
  • Diabète;
  • maladie de la lithiase urinaire.

L'acétazolamide est un médicament peu toxique et son utilisation à court terme ne provoque donc pas d'effets secondaires.

Une utilisation à long terme du produit peut provoquer une myopie, une sensation de faiblesse, une somnolence, des sensations de picotements dans les membres, des maux de tête et des étourdissements, des nausées, des vomissements et des troubles des selles. Certains patients ont une violation du goût, une diminution ou une perte d'appétit, une irritabilité. Dans les cas plus graves, le développement d'un état dépressif, le développement de phobies, une confusion est possible..

En cas de développement d'une acidose métabolique, les patients reçoivent une thérapie corrective avec des préparations de sodium..

Dans de rares cas, l'acétazolamide peut provoquer le développement rapide d'une anémie aplasique, d'une leucopénie, d'une agranulocytose, d'une pancytopénie, d'une cristallurie, d'une colique rénale, d'une diminution de l'activité de la moelle osseuse, d'une nécrose des tissus hépatiques.

Analogues et prix

Si l'utilisation du médicament pour une raison quelconque n'est pas possible, vous devriez demander l'avis d'un spécialiste qui vous prescrira un analogue similaire à l'action de l'acétazolamide. Des propriétés similaires sont possédées par Diakrab. Le médicament n'a pas d'autres analogues.

Vous pouvez acheter un médicament dans une pharmacie sur ordonnance. Le prix moyen d'un paquet de médicaments est de 250 roubles.

Témoignages de patients

L'acétazolamide est activement utilisé pour traiter l'œdème des terminaisons nerveuses, ainsi que les maladies accompagnées d'un gonflement du cortex cérébral et d'un excès de liquide céphalorachidien, le mal d'altitude aigu. Le médicament a prouvé à plusieurs reprises son efficacité. Les effets secondaires les plus courants sont un changement de goût et d'engourdissement du bout des doigts..

Ce médicament a été utilisé pour prévenir le mal des montagnes. Le diacarbe aide à s'acclimater dans des conditions de haute altitude. Lors de la montée vers de grandes hauteurs, le produit aide à se débarrasser de symptômes désagréables tels que maux de tête, acouphènes et insomnie. Un léger effet secondaire se traduit par un engourdissement des doigts. Avec une utilisation prolongée, il faut souvent aller aux toilettes, car le médicament a des propriétés diurétiques.

L'acétazolamide aide à se débarrasser d'un mal de tête sévère, qui s'accompagne d'une sensation de lourdeur dans les yeux. Le médicament a été prescrit avec d'autres médicaments après l'examen. La douleur a disparu après avoir terminé un traitement complet dans les 30 jours. Au cours des six derniers mois, les symptômes n'ont pas réapparu, mais le médecin a déclaré qu'après un certain temps, le traitement devrait être répété..

On m'a diagnostiqué une augmentation de la pression intracrânienne. Le médicament est excellent. Après avoir pris le médicament, ma tension artérielle a diminué, les ecchymoses sous mes yeux et l'enflure sur mes jambes ont disparu. Je suis très content du médicament.

Le médicament a été prescrit par un neurologue pédiatrique pour le traitement du syndrome hydrocéphalique. Pendant le traitement, l'anxiété du fils, l'excitation accrue ont disparu et le sommeil a été rétabli. L'enquête a montré une amélioration significative de l'état général..

Acétazolamide

Nom commercial de la préparation:

Acétazolamide (Acetazolamide), Acetazolamide-Acre (Acetazolamide-Akri)

Dénomination commune internationale: acétazolamide (acétazolamide)

Forme posologique: comprimés; Substance.

Ingrédient actif: acétazolamide (acétazolamide)

Groupe pharmacothérapeutique: diurétique

Propriétés pharmacologiques:

L'acétazolamide est un inhibiteur de l'anhydrase carbonique à faible activité diurétique. Le mécanisme d'action est associé à l'inhibition de la libération d'ions sodium (Na +) et d'hydrogène (H +) dans la molécule d'acide carbonique. L'inhibition de l'activité de l'anhydrase carbonique avec l'acétazolamide supprime la synthèse d'acide carbonique dans le tubule proximal du néphron. Le manque d'acide carbonique, qui est la source des ions H + nécessaires pour remplacer par les ions Na +, augmente l'excrétion de sodium et d'eau par les reins. En raison de la libération de grandes quantités de sodium dans la partie distale du néphron causée par l'acétazolamide, le remplacement des ions Na + par des ions potassium (K +) augmente, ce qui entraîne de grandes pertes de K + et le développement d'une hypokaliémie. L'acétazolamide augmente l'excrétion des bicarbonates, ce qui peut entraîner le développement d'une acidose métabolique. L'acétazolamide amène les reins à excréter les phosphates, le magnésium, le calcium, ce qui peut également entraîner des troubles métaboliques.

Après 3 jours à partir du début de l'utilisation, l'acétazolamide perd ses propriétés diurétiques. Après une interruption de traitement de plusieurs jours, l'acétazolamide nouvellement prescrit reprend l'effet diurétique dû au rétablissement de l'activité normale de l'anhydrase carbonique.

L'acétazolamide est utilisé pour traiter le glaucome. L'inhibition de l'anhydrase carbonique ciliaire réduit la sécrétion d'humeur aqueuse de la chambre antérieure de l'œil, ce qui réduit la pression intraoculaire. Une tolérance à cet effet ne se développe pas. L'ophtalmotone lors de la prise d'acétazolamide commence à décliner après 40 à 60 minutes, l'effet maximal est observé après 3 à 5 heures, la pression intraoculaire reste inférieure au niveau initial pendant 6 à 12 heures. En moyenne, la pression intraoculaire diminue de 40 à 60% par rapport au niveau initial..

Le médicament est utilisé comme adjuvant dans le traitement de l'épilepsie, car l'inhibition de l'anhydrase carbonique dans les cellules nerveuses du cerveau inhibe l'excitabilité pathologique.

L'acétazolamide est utilisé pour traiter les troubles du liquide céphalorachidien et l'hypertension intracrânienne. Le médicament inhibe l'activité de l'anhydrase carbonique dans le cerveau, en particulier dans le plexus vasculaire des ventricules avec une diminution de la production de liquide céphalo-rachidien.

L'acétazolamide est bien absorbé par le tractus gastro-intestinal. Après administration orale à une dose de 500 mg, la concentration maximale (12-27 μg / ml) est atteinte au bout de 1 à 3 heures. À des concentrations minimales, il est conservé dans le sang pendant 24 heures à partir du moment de l'administration. L'acétazolamide est distribué dans les globules rouges, le plasma sanguin et les reins, dans une moindre mesure - dans le foie, les muscles, le globe oculaire et le système nerveux central. L'acétazolamide traverse la barrière placentaire, en petite quantité excrétée dans le lait maternel. Il ne s'accumule pas dans les tissus et n'est pas métabolisé dans l'organisme. Il est excrété par les reins inchangé. Après administration orale, environ 90% de la dose prise est excrétée par les reins dans les 24 heures.

Indications pour l'utilisation:

- Syndrome œdémateux (gravité légère ou modérée, en association avec une alcalose);

- soulagement d'une crise aiguë de glaucome, préparation préopératoire des patients, cas persistants de glaucome (en thérapie complexe);

- avec l'épilepsie comme thérapie supplémentaire aux médicaments antiépileptiques;

- maladie aiguë de «haute altitude» (le médicament réduit le temps d'acclimatation);

- hypertension intracrânienne (hypertension intracrânienne bénigne, hypertension intracrânienne après chirurgie de pontage ventriculaire) en thérapie complexe.

Contre-indications:

- Hypersensibilité à l'acétazolamide (ou à d'autres sulfonamides), ainsi qu'à tout autre composant du médicament; insuffisance rénale aiguë;

- insuffisance hépatique (risque de développer une encéphalopathie); hypokaliémie réfractaire et hyponatrémie;

- diabète sucré décompensé;

- grossesse (je trimestre);

- âge des enfants jusqu'à 3 ans (forme posologique solide).

Œdème d'origine hépatique et rénale, administration simultanée avec de l'acide acétylsalicylique (doses supérieures à 300 mg / jour), embolie pulmonaire et emphysème (risque d'acidose), grossesse (II et III trimestres), vieillesse, altération de l'équilibre hydroélectrolytique, altération de la fonction foie, chez les patients à risque d'obstruction des voies urinaires. Grossesse et allaitement:

Pendant la grossesse, le médicament Acetazolamide est contre-indiqué au premier trimestre et aux deuxième et troisième trimestres, il est utilisé avec prudence et uniquement dans les cas où le bénéfice potentiel pour la mère l'emporte sur le risque potentiel pour le fœtus..

L'acétazolamide en petite quantité est excrété dans le lait maternel, donc s'il est nécessaire d'utiliser le médicament Acetazolamide, l'allaitement doit être arrêté.

Interaction avec d'autres médicaments:

L'acétazolamide peut augmenter les effets des antagonistes de l'acide folique, des hypoglycémiants et des anticoagulants oraux.

L'utilisation simultanée d'acétazolamide et d'acide acétylsalicylique peut provoquer une acidose métabolique et augmenter les effets toxiques sur le système nerveux central.

Lorsqu'il est combiné avec des glycosides cardiaques ou des médicaments qui augmentent la pression artérielle, la dose d'acétazolamide doit être ajustée.

L'acétazolamide augmente la teneur en phénytoïne dans le sérum sanguin.

L'acétazolamide améliore l'ostéomalacie causée par les médicaments antiépileptiques.

L'utilisation simultanée d'acétazolamide et d'amphétamine, d'atropine ou de quinidine peut augmenter leur effet secondaire.

La potentialisation de l'effet diurétique se produit lorsqu'elle est associée à des méthylxanthines (aminophylline).

Une diminution de l'effet diurétique se produit lorsqu'elle est combinée avec du chlorure d'ammonium et d'autres diurétiques acidogènes.

Une augmentation de l'effet hypotenseur par rapport à la pression intraoculaire est possible avec une utilisation simultanée avec des médicaments cholinergiques et des bêta-bloquants.

L'acétazolamide renforce les effets de l'éphédrine.

Augmente la concentration plasmatique de carbamazépine, relaxants musculaires non dépolarisants.

L'acétazolamide peut augmenter la concentration de cyclosporine.

Augmente l'excrétion de lithium.

L'acétazolamide peut réduire l'effet antiseptique de la méthénamine sur le système génito-urinaire.

L'utilisation simultanée d'acétazolamide et de bicarbonate de sodium augmente le risque de calculs rénaux.

Dosage et administration:

Le médicament est pris par voie orale, strictement selon la prescription du médecin..

En cas d'omission du médicament, la dose suivante ne doit pas être augmentée.

Au début du traitement, prenez 250 mg le matin. Pour obtenir l'effet diurétique maximal, il est nécessaire de prendre le médicament Acetazolamide-Acre 1 fois par jour tous les deux jours ou 2 jours consécutifs avec une pause d'une journée. L'augmentation de la dose n'améliore pas l'effet diurétique.

L'acétazolamide doit être pris dans le cadre d'une thérapie complexe.

Pour les adultes atteints de glaucome à angle ouvert, le médicament est prescrit à une dose de 250 mg 1 à 4 fois par jour. Des doses supérieures à 1000 mg n'augmentent pas l'effet thérapeutique. Avec le glaucome secondaire, le médicament est prescrit à une dose de 250 mg toutes les 4 heures pendant la journée. Chez certains patients, l'effet thérapeutique se manifeste après l'administration à court terme du médicament à une dose de 250 mg 2 fois par jour.

Dans les crises aiguës de glaucome: 250 mg 4 fois par jour.

Enfants de plus de 3 ans atteints de crises de glaucome: 10-15 mg / kg de poids corporel par jour en 3-4 doses.

Après 5 jours d'admission, faites une pause de 2 jours. Avec un traitement prolongé, la prescription de préparations potassiques, un régime d'épargne potassique est nécessaire.

En préparation de l'opération, 250-500 mg sont prescrits la veille et le matin le jour de l'opération.

Doses pour les adultes: 250-500 mg par jour en une seule dose pendant 3 jours, le 4ème jour une pause. Avec l'utilisation simultanée du médicament Acetazolamide avec d'autres anticonvulsivants au début du traitement, 250 mg sont prescrits 1 fois par jour, en augmentant progressivement la dose si nécessaire.

Doses pour les enfants de plus de 3 ans: 8-30 mg / kg par jour, divisées en 1-4 doses. La dose quotidienne maximale est de 750 mg..

Maladie aiguë "à haute altitude"

L'utilisation du médicament à une dose de 500-1000 mg par jour est recommandée. En cas de remontée rapide - 1000 mg par jour.

Le médicament doit être utilisé 24 à 48 heures avant de grimper. En cas de symptômes de la maladie, le traitement est poursuivi pendant les 48 heures suivantes ou plus si nécessaire.

L'utilisation du médicament à une dose de 250 mg par jour ou de 125 à 250 mg toutes les 8 à 12 heures est recommandée. L'effet thérapeutique maximal est atteint lors de la prise d'une dose de 750 mg par jour.

Instructions spéciales:

En cas d'hypersensibilité au médicament, des effets secondaires potentiellement mortels peuvent survenir, par exemple, syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell, nécrose hépatique fulminante, agranulocytose, anémie aplasique et diathèse hémorragique. En cas de manifestation de ces symptômes, vous devez immédiatement arrêter de prendre le médicament et consulter un médecin.

Le médicament Acetazolamide, utilisé à des doses dépassant les recommandations, n'augmente pas la diurèse, mais peut augmenter la somnolence et la paresthésie, et parfois aussi réduire la diurèse.

Le médicament peut provoquer une acidose, il doit donc être utilisé avec prudence chez les patients atteints d'embolie pulmonaire et d'emphysème pulmonaire.

Le médicament alcalinise l'urine.

L'acétazolamide doit être utilisé avec prudence chez les patients atteints de diabète sucré en raison du risque accru d'hyperglycémie.

S'il est prescrit pendant plus de 5 jours, le risque de développer une acidose métabolique est élevé.

Il est recommandé de surveiller le bilan sanguin et les plaquettes au début du traitement, et à intervalles réguliers pendant le traitement, ainsi qu'une surveillance périodique des électrolytes dans le sérum sanguin.

Impact sur l'aptitude à conduire des véhicules et des mécanismes:

Le médicament Acetazolamide, en particulier à fortes doses, peut provoquer somnolence, moins souvent fatigue, étourdissements, ataxie et désorientation, pendant le traitement, les patients ne doivent pas conduire de véhicules et travailler avec des mécanismes qui nécessitent une concentration accrue de l'attention et la vitesse des réactions psychomotrices.

Effets secondaires:

Du système nerveux central: paresthésie, déficience auditive ou acouphènes, fatigue, étourdissements, ataxie, somnolence et désorientation, crampes, paralysie flasque et photophobie, altération du toucher, encéphalopathie hépatique (en présence d'une insuffisance hépatique).

Du système digestif: nausées, vomissements, diarrhée, méléna, diminution de l'appétit, troubles du goût, nécrose hépatique fulminante.

Du système urinaire: mictions fréquentes, néphrolithiase.

A partir des organes hémopoïétiques: agranulocytose, thrombocytopénie, leucopénie et anémie aplasique, insuffisance hématopoïétique médullaire, pancytopénie, diathèse hémorragique.

Réactions allergiques: érythème cutané polymorphe, urticaire, syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de Lyell, anaphylaxie.

Indicateurs de laboratoire: hématurie, glucosurie, hyperglycémie, hypokaliémie, hyponatrémie, altération de l'équilibre hydro-électrolytique et état acido-basique (acidose métabolique).

Autre: myopie transitoire, faiblesse musculaire.

Surdosage:

Les symptômes d'un surdosage ne sont pas décrits. Les symptômes possibles d'un surdosage peuvent être des troubles de l'équilibre hydro-électrolytique, une acidose métabolique ainsi que des troubles du système nerveux central.

Traitement: il n'y a pas d'antidote spécifique. Une thérapie symptomatique et de soutien est recommandée. Les électrolytes plasmatiques doivent être surveillés, en particulier le potassium, le sodium, ainsi que le pH sanguin. En cas d'acidose métabolique, du bicarbonate de sodium est utilisé. L'acétazolamide est excrété par hémodialyse..

Date d'expiration: 2 ans.

Conditions de congé de pharmacie: prescription.

Producteur: LLC Ozon Russia (4680020181628); OJSC AKRIKHIN HFK Russie

ACETAZOLAMIDE

  • Pharmacocinétique
  • Indications pour l'utilisation
  • Mode d'application
  • Effets secondaires
  • Contre-indications
  • Grossesse
  • Interaction avec d'autres médicaments
  • Surdosage
  • Conditions de stockage
  • Formulaire de décharge
  • Composition
  • aditionellement

L'acétazolamide - un médicament pour le traitement des maladies oculaires, a un effet diurétique, anti-glaucome et antiépileptique.
Inhibe sélectivement l'anhydrase carbonique dans les tubules rénaux proximaux, réduisant la réabsorption des ions sodium et potassium, bicarbonate. N'affecte pas l'excrétion des ions chlore, augmente le pH urinaire, augmente la réabsorption d'ammoniac.
La suppression de l'activité de l'anhydrase carbonique du corps ciliaire contribue à réduire la sécrétion d'humeur aqueuse, entraînant une diminution de la pression intraoculaire.
L'inhibition de l'anhydrase carbonique cérébrale provoque l'inhibition des décharges paroxystiques des neurones, arrêtant l'activité épileptique.

Pharmacocinétique

Après administration orale, il est absorbé dans le tube digestif. La concentration maximale du médicament dans le plasma est atteinte après 1 à 3 heures. Se lie aux protéines plasmatiques à 90%.
La demi-vie (demi-vie d'élimination) du médicament est de 10 à 15 heures.
Il traverse le placenta et passe dans le lait maternel. Non soumis à la biotransformation, excrété inchangé dans l'urine. La durée d'action est de 12 heures..

Indications pour l'utilisation

L'acétazolamide est utilisé en ophtalmologie, avec syndrome œdémateux associé à une alcalose, augmentation de la pression intracrânienne.
Utilisé pour le glaucome, les petites crises d'épilepsie, dans le cadre du traitement complexe de l'insuffisance cardiaque chronique.
Il est utilisé pour prévenir le mal des montagnes..

Mode d'application

Syndrome d'œdème - 250 mg 1 à 2 fois par jour en 2 à 4 jours, avec des interruptions pendant 1 à 2 jours.
Épilepsie - 250 mg 3-4 fois par jour.
Crise de glaucome: 250-500 mg - dose initiale, puis 250 mg toutes les 6 heures.
Prévention du mal des montagnes: 250 mg 3 fois par jour, en commençant 2 à 3 jours avant l'ascension, en prenant le médicament pendant 48 heures ou plus, au besoin.
La dose quotidienne la plus élevée: 1,5 g.
La dose unique la plus élevée: 500 mg.
Utilisation chez les enfants
Nouveau-nés, enfants âgés de 1 mois à 12 ans: par voie intraveineuse ou en comprimés de 10-20 mg / kg par jour, la dose maximale est de 750 mg par jour. De 12 à 18 ans: par voie intraveineuse ou en comprimés de 0,5 à 1 g par jour pour 2 à 4 doses.

Effets secondaires

Système nerveux central et périphérique: somnolence, désorientation, paresthésie, crampes musculaires du mollet.
Métabolisme: acidose métabolique, déséquilibre électrolytique.
Nausées du tractus gastro-intestinal, perte d'appétit, vomissements, diarrhée.
Organes sensoriels: perte auditive, myopie transitoire, photophobie.
Réactions allergiques.

Contre-indications

Les contre-indications à l'utilisation du médicament Acetazolamide sont: insuffisance rénale aiguë, insuffisance hépatique, acidose, hypocorticisme, hypokaliémie, maladie d'Addison, diabète sucré, urémie. Intolérance individuelle.
Précautions: œdème d'origine rénale et hépatique.

Grossesse

L'acétazolamide est contre-indiqué au premier trimestre de la grossesse, aux deuxième et troisième trimestres, il est prescrit dans les situations d'urgence lorsque le risque de prise du médicament est justifié par l'efficacité de l'action de l'acétazolamide.
Pendant le traitement par l'acétazolamide, il est recommandé d'arrêter l'allaitement..

Interaction avec d'autres médicaments

L'acétazolamide améliore l'effet diurétique des diurétiques et de la théophylline.
Avec une utilisation simultanée, il augmente l'effet toxique du carbamazépide, des préparations digitaliques, des salicylates, de l'éphédrine, des relaxants musculaires non dépolarisants.
Améliore les effets de l'insuline et des hypoglycémiants oraux.
L'utilisation concomitante avec des médicaments anticholinestérases augmente la faiblesse musculaire chez les patients atteints de myasthénie grave..
Augmente l'excrétion urinaire de lithium.
L'effet de l'acétazolamide est réduit lorsqu'il est utilisé avec du chlorure d'ammonium.
Une ostéomalacie sévère est notée lors de la prise d'acétazolamide avec de la primidone et des barbituriques.
L'utilisation de fortes doses d'acide acétylsalicylique en même temps que l'acétazolamide peut entraîner une tachypnée, une anorexie, un état léthargique, le développement d'un coma avec une issue fatale possible.

Surdosage

Avec un surdosage d'acétazolamide, une augmentation des effets secondaires est possible.
Traitement: symptomatique.

Conditions de stockage

Conserver dans un endroit sec et sombre à une température de 15-25 ° C. Garder hors de la portée des enfants. Date d'expiration 3 ans.
Ne pas utiliser après la date de péremption indiquée sur l'emballage.

Formulaire de décharge

Acétazolamide - 250 mg comprimés.
Emballage: 10 comprimés dans chaque blister, un, deux ou trois blisters par paquet.

Composition

L'acétazolamide contient la substance active: 250 mg d'acétazolamide dans 1 comprimé.

Diacarbe - ingrédient actif acétazolamide

Nom commercial

Monopréparations: Diacarbe (Polpharma).

Nom chimique: N- [5- (Aminosulfonyl) -1,3,4-thiadiazol-2-yl] acetamide
Formule moléculaire: C4H6N4O3S2
Masse molaire: 222,24
Numéro CAS: 59-66-5
Solubilité: soluble dans le DMSO, le méthanol. Légèrement soluble dans l'éthanol.

Formulaire de décharge, composition

Diacarbe - comprimés, 250,0 mg d'acétazolamide en plaquettes thermoformées de 10 pièces. Comprimés ronds biconvexes blancs.

Excipients

Diacarbe - phosphate dicalcique, stéarate de magnésium, amidon de maïs, glycolate d'amidon sodique, povidone.

Diacarbe - action pharmacologique

L'acétazolamide est un inhibiteur de l'anhydrase carbonique. Ralentissant les réactions dans le corps catalysées par cette enzyme dans les reins, elle augmente l'excrétion des ions bicarbonate de sodium et du potassium, de l'eau, procurant une diurèse alcaline. L'inhibition de l'anhydrase carbonique dans les tissus de l'œil réduit la PIO. Une utilisation prolongée du médicament provoque une acidose métabolique et, par conséquent, une diminution de l'effet diurétique.

Diacarbe - pharmacocinétique

L'acétazolamide est rapidement absorbé dans le tractus gastro-intestinal, atteignant une concentration plasmatique maximale 2 heures après l'administration orale. Le début de l'action hypotensive est généralement de 1 à 1,5 heure après l'administration. La demi-vie est d'environ 4 heures, la durée de l'effet thérapeutique est d'environ 8-12 heures. L'acétazolamide est étroitement associé à l'anhydrase carbonique dans les tissus qui en contiennent (principalement les érythrocytes et le cortex rénal), ainsi qu'aux protéines plasmatiques. Le corps n'est pas métabolisé et excrété inchangé dans l'urine (90%). L'excrétion augmente avec un déplacement du pH de l'urine vers le côté alcalin.

Schéma posologique

Le diacarbe est prescrit 250-1000 mg (1-4 comprimés) par jour. Une dose unique est généralement de 250 mg..

Indications pour l'utilisation

En ophtalmologie, le diacarbe est utilisé pour l'attaque à angle ouvert, secondaire et aiguë du glaucome à angle fermé (si nécessaire, réduisez la PIO avant la chirurgie).

Contre-indications

Hypersensibilité aux sulfamides. Le diacarbe est contre-indiqué pour réduire le sodium et / ou le potassium dans le sang, les dysfonctionnements ou les maladies du foie et des reins, les glandes surrénales, l'acidose hyperchlorémique. Ne doit pas être utilisé chez les patients atteints de cirrhose, car cela peut augmenter le risque d'encéphalopathie hépatique..

Précautions et avertissements

Il est nécessaire d'utiliser l'acétazolamide (diacarbe) avec prudence chez les patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive, d'emphysème, de diabète, d'acidose respiratoire, de lésions hépatiques, et également en prenant de fortes doses d'aspirine..

L'utilisation à long terme de l'acétazolamide dans la période interictale du glaucome chronique à angle fermé n'est pas recommandée, car une baisse de la PIO peut masquer la fermeture organique progressive du CPC.

Lors de la prise du médicament, il est possible de développer des effets secondaires courants pour les sulfamides: syndrome de Stevens-Jones, nécrolyse épidermique toxique.

L'augmentation de la dose de diacarbe peut provoquer une somnolence et / ou une paresthésie. Moins fréquemment, la fatigue, les maux de tête et l'ataxie se développent. Certains patients présentant un œdème dû à une cirrhose ont connu une désorientation dans l'espace. Une myopie transitoire a également été rapportée..

L'augmentation de la dose entraîne souvent une diminution du débit urinaire. Avec l'utilisation à long terme de diacarbe, la possibilité d'une éruption cutanée doit être prise en compte. Il est également recommandé de surveiller régulièrement les performances de l'analyse générale de l'équilibre sanguin et électrolytique.

Chez les patients atteints de lithiase urinaire, le médicament augmente le risque de progression..

La catégorie de risque de la FDA pour l'utilisation du médicament pendant la grossesse est C. L'acétazolamide a eu des effets tératogènes et embryotoxiques lors d'expérimentations animales avec administration orale ou parentérale à des doses 10 fois plus élevées que celles recommandées pour l'homme. Étant donné le manque d'études adéquates chez les femmes enceintes, vous devez éviter de prescrire le médicament à ce groupe de patientes, en particulier au premier trimestre de la gestation.

L'acétazolamide a été trouvé en petites concentrations dans le lait des femmes. Le médicament n'est pas recommandé pour une utilisation pendant la lactation.

Diacarbe - effets secondaires

Avec une utilisation à court terme, les effets secondaires ne sont généralement pas prononcés. Au cours de l'administration, des paresthésies (principalement une sensation de picotement aux extrémités), une perte d'appétit, des troubles du goût, une polyurie, une hyperémie, une soif, des maux de tête, des étourdissements, de la fatigue, de l'irritabilité, une dépression, une diminution de la libido, une somnolence, une confusion, rarement une photophobie ont été notés..

Avec une utilisation prolongée, une acidose métabolique et un déséquilibre électrolytique peuvent se développer, ce qui est généralement corrigé par la nomination de bicarbonate de sodium.

Des cas de myopie transitoire survenus après l'arrêt du médicament ont été observés..

Du tractus gastro-intestinal, des nausées, des vomissements, de la diarrhée ont été notés.

En tant que représentant du groupe sulfamide, l'acétazolamide peut provoquer de la fièvre, une agranulocytose, une thrombocytopénie, un purpura thrombolytique, une leucopénie, une anémie aplasique, une pancytopénie, une éruption cutanée (y compris érythème polymorphe, syndrome de Stevens-Jones, nécrolyse épidermique toxique), anaphylactique et des réactions cristallines, lésions rénales, inhibent l'activité de la moelle osseuse. Le développement d'une nécrose hépatique fulminante a été rarement observé..

Les effets indésirables casuistes comprennent l'urticaire, la méléna, l'hématurie, la glucosurie, une déficience auditive et des acouphènes, une insuffisance hépatique, des lésions rénales et, très rarement, un ictère rénal ou cholestatique, une paralysie flasque ou des convulsions.

Interaction médicamenteuse

L'acétazolamide peut potentialiser l'effet des antagonistes de l'acide folique, des hypoglycémiants et des anticoagulants oraux.

L'utilisation simultanée de diacarbe et d'aspirine peut entraîner le développement d'une acidose sévère, augmenter la toxicité pour le système nerveux central.

Un ajustement de la dose est nécessaire en cas de co-administration avec des glycosides cardiaques et des médicaments qui abaissent la tension artérielle.

L'utilisation simultanée d'acétazolamide et de phénytoïne entraîne une augmentation de la concentration de ces dernières dans le sang. Il y a eu des cas d'ostéomalacie sévère avec de l'acétazolamide et des anticonvulsivants. Il existe également des preuves limitées d'une diminution du niveau de primidone et d'une augmentation de la carbamazépine en cas de co-administration avec le médicament..

En raison de l'augmentation possible de l'effet, l'administration simultanée de deux médicaments du groupe inhibiteur de l'anhydrase carbonique n'est pas recommandée..

En augmentant le pH de l'urine primaire, le diacarbe diminue l'excrétion d'amphétamine et de quinidine dans l'urine. Cela peut entraîner une augmentation de la gravité et de la durée de l'effet de ces médicaments.

L'acétazolamide peut augmenter le niveau de cyclosporine dans le sang, réduire l'effet antiseptique de la méthanamine dans l'urine, augmenter l'excrétion du lithium et abaisser son niveau dans le sang.

La co-administration d'acétazolamide et de bicarbonate de sodium augmente le risque d'urolithiase.

Surdosage

Il n'y a pas d'antidote spécifique. Correction de l'équilibre électrolytique et hydrique.

Date de rafraîchissement de la page: 24/06/2019

Acétazolamide

Nom commercial. Diacarbe.

Composition et forme de libération. Le médicament est d'origine synthétique. L'ingrédient actif principal est l'acétazolamide. Produisez des comprimés de 0,25 g - dans un emballage de 24 pièces..

Les propriétés curatives. Améliore la miction. Améliore le métabolisme eau-sel, maintient l'équilibre acido-basique.

Indications pour l'utilisation. Rétention de sodium et d'eau dans l'organisme: œdème résultant d'une insuffisance circulatoire, cirrhose du foie et insuffisance rénale; l'asthme bronchique; emphysème; glaucome (pour réduire la pression intraoculaire); certains types d'épilepsie; La maladie de Ménière; toxicose des femmes enceintes; syndrome prémenstruel; goutte.

Règles d'utilisation. Pour les œdèmes d'origine cardiaque, prendre 1 / 2–1 comprimés à l'intérieur, moins souvent - 2 comprimés, 1 fois par jour ou tous les deux jours par cure de 2–4 jours avec des interruptions de plusieurs jours.

Avec une utilisation plus fréquente, l'effet diurétique est considérablement réduit et une augmentation de la dose n'entraîne pas le résultat souhaité..

Pour le glaucome, 1 / 2–1 comprimés sont prescrits par voie orale 1 à 3 fois par jour, tous les deux jours. Avec l'épilepsie, 1-2 comprimés sont généralement pris une fois par jour..

Effets secondaires Rarement - somnolence, désorientation, modification de la sensibilité cutanée, réactions allergiques sous forme d'éruptions cutanées, ainsi que lésions rénales.

Contre-indications Le médicament ne peut pas être utilisé pour la maladie d'Addison, les lésions hépatiques et rénales graves (hépatite aiguë et néphrite), le diabète sucré, l'acidose (un changement prononcé de la réaction du sang du côté acide), ainsi que pour certaines perturbations du rythme cardiaque.

Grossesse et allaitement. Le médicament est contre-indiqué au cours des 3 premiers mois de la grossesse.

Interaction avec l'alcool. Pas de données.

Instructions spéciales. Avec un traitement à long terme avec le médicament, en particulier pour les personnes âgées, un régime riche en potassium est recommandé: pommes de terre, carottes, betteraves, pois, haricots, haricots, arachides, oranges, bananes, pruneaux, abricots secs, pêches, raisins secs, farine d'avoine.

Conditions de stockage. Conserver à température ambiante dans un endroit sec. Durée de conservation - 5 ans..

Diacarbe (acétazolamide)

Il existe des contre-indications. Consultez un médecin avant de commencer.

Noms commerciaux à l'étranger (à l'étranger) - Diamox, Diazomid, Diluran, Glaupax.

Actuellement, les analogues (génériques) du médicament dans les pharmacies de Moscou NE SONT PAS À VENDRE.

Tous les médicaments utilisés en cardiologie sont ici..

Vous pouvez poser une question ou laisser un avis sur le médicament (n'oubliez pas d'indiquer le nom du médicament dans le texte du message) ici.

Préparations contenant de l'acétazolamide (acétazolamide, code ATX (ATC) S01EC01):

Diacarbe (acétazolamide) - mode d'emploi. Médicament sur ordonnance, l'information est destinée uniquement aux professionnels de la santé!

Groupe clinique et pharmacologique:

Diurétique. Inhibiteur de l'anhydrase carbonique.

effet pharmachologique

Diurétique du groupe des inhibiteurs de l'anhydrase carbonique. Provoque un faible effet diurétique. Il inhibe l'enzyme anhydrase carbonique dans le tubule contourné proximal du néphron, augmente l'excrétion urinaire de sodium, potassium, ions bicarbonate, n'affecte pas l'excrétion des ions chlore; provoque une augmentation du pH urinaire. Il viole l'équilibre acido-basique (acidose métabolique). L'inhibition de l'anhydrase carbonique ciliaire entraîne une diminution de la sécrétion d'humeur aqueuse et une diminution de la pression intraoculaire. L'inhibition de l'activité de l'anhydrase carbonique dans le cerveau provoque une activité anticonvulsivante du médicament.

Durée d'action - jusqu'à 12 heures.

Pharmacocinétique

Après administration orale, l'acétazolamide est bien absorbé par le tube digestif. Après avoir pris Diakarb à une dose de 500 mg, la Cmax de la substance active est de 12 à 27 μg / ml et est atteinte après 1 à 3 heures.La concentration plasmatique déterminée d'acétazolamide est maintenue pendant 24 heures après la prise du médicament..

Distribution et métabolisme

Il est principalement distribué dans les globules rouges, les reins, les muscles, les tissus du globe oculaire et le système nerveux central. Il se lie aux protéines plasmatiques à un degré élevé. Pénètre à travers la barrière placentaire.

L'acétazolamide n'est pas biotransformé dans l'organisme.

Il est excrété par les reins inchangé. Environ 90% de la dose est excrétée dans l'urine dans les 24 heures.

Indications d'utilisation du médicament DIAKARB®

  • syndrome œdémateux (gravité légère à modérée, en association avec une alcalose);
  • glaucome (primaire et secondaire, ainsi que dans une crise aiguë);
  • épilepsie (dans le cadre d'une thérapie combinée);
  • maladie d'altitude aiguë (montagne).

Schéma posologique

Avec le syndrome œdémateux, au début du traitement, le médicament est prescrit à une dose de 250-375 mg (1-1,5 comprimés) 1 fois par jour le matin. L'effet diurétique maximal est atteint lors de la prise du médicament tous les deux jours ou 2 jours consécutifs, puis une pause d'une journée. Lors de l'utilisation de Diakarb, le traitement de l'insuffisance circulatoire, y compris les glycosides cardiaques, doit être poursuivi, un régime alimentaire limité en sel et complété par un manque de potassium.

Pour les adultes atteints de glaucome à angle ouvert, le médicament est prescrit en une seule dose de 250 mg (1 comprimé) 1 à 4 fois par jour. Des doses supérieures à 1 g n'augmentent pas l'effet thérapeutique. Dans le cas du glaucome secondaire, le médicament est prescrit en une dose unique de 250 mg (1 comprimé) toutes les 4 heures. Chez certains patients, l'effet thérapeutique se manifeste après une administration à court terme du médicament 250 mg 2 fois par jour. Dans les crises aiguës de glaucome, le médicament est prescrit 250 mg 4 fois par jour.

Pour les enfants atteints de glaucome, Diakarb® est prescrit à une dose de 10-15 mg / kg de poids corporel par jour pour 3-4 doses.

Avec l'épilepsie, les adultes reçoivent 250 à 500 mg par jour en une seule dose pendant 3 jours, le 4e jour - une pause. Enfants âgés de 4 à 12 mois - 50 mg par jour en 1-2 doses; enfants âgés de 2-3 ans - 50-125 mg par jour en 1-2 doses; enfants et adolescents âgés de 4 à 18 ans - 125-250 mg 1 fois par jour le matin. Avec l'utilisation simultanée de Diakarba avec d'autres anticonvulsivants au début du traitement, 250 mg (1 comprimé) sont utilisés 1 fois par jour, si nécessaire, en augmentant progressivement la dose. Chez les enfants, des doses supérieures à 750 mg par jour ne doivent pas être utilisées..

En cas de mal des montagnes, il est recommandé d'utiliser le médicament à une dose de 500-1000 mg (2-4 comprimés) par jour; en cas de remontée rapide - 1000 mg par jour. La dose quotidienne est divisée en plusieurs doses en doses égales. Le médicament doit être utilisé 24 à 48 heures avant de grimper et, en cas de symptômes de la maladie, poursuivre le traitement pendant les 48 heures suivantes ou plus, si nécessaire.

Si vous sautez la prise du médicament, vous ne devez pas augmenter la dose à la dose suivante.

Effet secondaire

Du côté du système nerveux central et du système nerveux périphérique: crampes, paresthésies, acouphènes, myopie; en cas d'utilisation prolongée - désorientation, altération du toucher, somnolence.

Du système hémopoïétique: dans certains cas avec une utilisation prolongée - anémie hémolytique, leucopénie, agranulocytose.

Du côté de l'équilibre eau-électrolyte et de l'équilibre acido-basique: hypokaliémie, acidose métabolique.

Du système urinaire: dans certains cas avec une utilisation prolongée - néphrolithiase, hématurie transitoire et glucosurie.

A partir du système digestif: anorexie; en cas d'utilisation prolongée - nausées, vomissements, diarrhée.

Réactions dermatologiques: hyperémie cutanée, démangeaisons, urticaire.

Autre: faiblesse musculaire, utilisation prolongée - réactions allergiques.

Contre-indications à l'utilisation du médicament DIAKARB®

  • insuffisance rénale aiguë;
  • insuffisance hépatique;
  • hypokaliémie;
  • acidose;
  • hypocorticisme;
  • La maladie d'Addison;
  • l'urémie;
  • Diabète;
  • grossesse;
  • lactation;
  • hypersensibilité au médicament.

Avec prudence, le médicament est prescrit pour l'œdème d'origine hépatique et rénale et lorsqu'il est associé à de fortes doses d'acide acétylsalicylique.

L'utilisation du médicament DIAKARB® pendant la grossesse et l'allaitement

Diacarb® est contre-indiqué pendant la grossesse et l'allaitement.

Utilisation en cas d'insuffisance hépatique

Contre-indiqué dans l'insuffisance hépatique.

Utilisation en cas d'insuffisance rénale

Contre-indiqué en cas d'insuffisance rénale aiguë. La prudence est de mise chez les patients présentant une insuffisance rénale en raison d'un risque accru d'acidose métabolique..

Utilisation chez les enfants

Le médicament est utilisé selon les indications et à une dose ajustée en fonction de l'âge.

instructions spéciales

Lors de la prescription du médicament pendant plus de 5 jours consécutifs, le risque de développer une acidose métabolique augmente.

Avec une utilisation prolongée du médicament, l'image du sang périphérique doit être surveillée, les indicateurs de l'équilibre eau-électrolyte et acide-base.

Influence sur l'aptitude à conduire des véhicules et des mécanismes de contrôle

Diacarb®, en particulier à fortes doses, peut provoquer somnolence, fatigue, étourdissements et désorientation.Par conséquent, pendant le traitement, les patients ne doivent pas conduire de véhicules et travailler avec des mécanismes qui nécessitent une concentration accrue de l'attention et la vitesse des réactions psychomotrices.

Surdosage

Les cas de surdosage ou d'intoxication aiguë ne sont pas décrits..

Symptômes: augmentation possible des effets secondaires décrits.

Traitement: mener une thérapie symptomatique.

Interaction médicamenteuse

Lorsqu'il est associé à des médicaments antiépileptiques, Diacarb® améliore les manifestations de l'ostéomalacie.

Avec l'utilisation combinée de Diacarb avec d'autres diurétiques et de la théophylline, l'effet diurétique est amélioré.

Avec l'utilisation simultanée de diacarbe avec des diurétiques acidogènes, l'effet diurétique diminue.

L'utilisation simultanée de diacarb® augmente le risque d'effets toxiques des salicylates, digitaliques, carbamazépine, éphédrine, myorelaxants non dépolarisants.

Conditions de vacances en pharmacie

Médicament prescrit.

Termes et conditions de stockage

Liste B. Le médicament doit être conservé dans un endroit sec et sombre et hors de la portée des enfants à une température ne dépassant pas 25 ° C. Durée de conservation - 5 ans..

Instructions pour l'utilisation de médicaments, analogues, avis

Instructions des comprimés Listel.Ru

Seules les instructions officielles les plus récentes pour l'utilisation des médicaments! Les instructions pour les médicaments sur notre site Web sont publiées inchangées, dans lesquelles elles sont jointes aux médicaments.

Acétazolamide *

LES MÉDICAMENTS POUR LES VACANCES SUR ORDONNANCE SONT NOMMÉS AU PATIENT UNIQUEMENT PAR LE MÉDECIN. CETTE INSTRUCTION EST POUR LES TRAVAILLEURS MÉDICAUX UNIQUEMENT.

Description de la substance active Acetazolamide / Acetazolamide.

Formule: C4H6N4O3S2, nom chimique: N- [5- (Aminosulfonyl) -1,3,4-thiadiazol-2-yl] acétamide.
Groupe pharmacologique: métabolisme / enzymes et antienzymes; médicaments organotropes / moyens qui régulent la fonction des organes du système génito-urinaire et de la reproduction / diurétiques; médicaments neurotropes / médicaments antiépileptiques.
Action pharmacologique: diurétique, inhibiteur de l'anhydrase carbonique, antiépileptique, antiglaucome.

Propriétés pharmacologiques

L'acétazolamide inhibe (sélectivement) l'enzyme anhydrase carbonique (c'est un catalyseur pour l'hydratation réversible du dioxyde de carbone et la poursuite de la décomposition de l'acide carbonique). L'effet diurétique de l'acétazolamide est associé à l'inhibition de l'activité de l'anhydrase carbonique dans les reins (principalement dans les tubules proximaux des reins). Cela conduit à une diminution de la réabsorption des ions K +, Na +, bicarbonate, une augmentation de la production d'urine, une augmentation du pH urinaire et une augmentation de la réabsorption d'ammoniac. L'acétazolamide n'affecte pas l'excrétion des ions Cl-. L'inhibition de l'anhydrase carbonique dans le corps ciliaire par l'acétazolamide réduit la sécrétion d'humeur aqueuse, ce qui conduit à une diminution de la pression intraoculaire. La diminution de l'acétazolamide dans l'activité de l'anhydrase carbonique dans le cerveau conduit à l'inhibition des décharges excessives paroxystiques des neurones et provoque une activité antiépileptique.

Après administration orale, l'acétazolamide est bien absorbé dans le tractus gastro-intestinal. Après 2 heures, la concentration maximale dans le sang est atteinte. L'acétazolamide traverse le placenta, en petites quantités excrétées dans le lait maternel. L'acétazolamide n'est pas biotransformé, il est donc excrété sous forme inchangée par les reins. La durée d'action de l'acétazolamide peut aller jusqu'à 12 heures. Dans des études expérimentales sur des animaux (rats, souris, lapins, hamsters), l'acétazolamide a montré des effets embryotoxiques et tératogènes lors de l'utilisation de doses dépassant 10 fois la MPD.

Les indications

Épilepsie (petites crises chez l'enfant et grosses crises, formes mixtes) dans le cadre d'un traitement combiné avec des anticonvulsivants; glaucome (secondaire, chronique à angle ouvert, fermeture angulaire aiguë - thérapie préopératoire à court terme pour réduire la pression intraoculaire); œdème (causé par des médicaments ou une maladie cardiaque pulmonaire); mal des montagnes (pour réduire le temps d'acclimatation).

Dosage et administration d'acétazolamide

L'acétazolamide est pris par voie orale. Dans le glaucome, la dose, en fonction des indices de pression intraoculaire, est fixée individuellement, les doses moyennes sont de 1 à 3 fois par jour, 125 à 250 mg tous les 2 jours pendant 5 jours, puis une pause de 2 jours. Oedème - 250 - 375 mg par jour le matin; l'effet diurétique maximal se développe lors de la prise du médicament pendant 2 jours consécutifs avec une pause d'un jour ou de la prise du médicament tous les deux jours. Épilepsie, pour les adultes - 1 fois par jour 250 - 500 mg pendant 3 jours, le quatrième jour, ils prennent une pause; pour les enfants, la dose est réglée en fonction du poids corporel, prise en 1 à 2 doses; avec l'utilisation conjointe d'acétazolamide avec des anticonvulsivants, la dose initiale d'acétazolamide est de 1 fois par jour 250 mg (augmenter la dose si nécessaire); pour les enfants: ne pas utiliser de doses supérieures à 750 mg par jour. En cas de mal des montagnes - 2 à 3 fois par jour, 250 mg chacune; la réception doit être commencée 1 à 2 jours avant l'ascension et poursuivie pendant 2 jours (si nécessaire, plus longtemps).

En cas d'hypersensibilité aux sulfamides, les effets indésirables graves suivants peuvent apparaître: anaphylaxie, éruption cutanée (y compris érythème polymorphe exsudatif, nécrolyse épidermique toxique, syndrome de Stevens-Johnson), fièvre, cristallurie, dépression de la moelle osseuse, formation de calculs rénaux, hémiphénie thrombocytopénique, hémiphénie thrombocytopénique, hémiphénie thrombocytopénique, anémie, agranulocytose, pancytopénie. En cas de développement de modifications de l'image du sang ou de changements cutanés, l'acétazolamide doit être annulé d'urgence. Lors d'une utilisation prolongée, une surveillance des électrolytes sériques est nécessaire, ainsi qu'une surveillance de l'image du sang périphérique. L'acétazolamide, qui est utilisé à des doses plus élevées que celles recommandées, n'augmente pas la diurèse, mais souvent l'inverse, la réduit et en même temps renforce la paresthésie et / ou la somnolence. Mais dans certaines circonstances, l'acétazolamide est utilisé à très fortes doses avec d'autres diurétiques pour assurer une diurèse fiable dans l'insuffisance cardiaque complètement réfractaire. Il n'est pas recommandé d'utiliser l'acétazolamide aux conducteurs de véhicules pendant le travail, ainsi qu'aux personnes dont l'activité est associée à une concentration accrue de l'attention.

Contre-indications

Hypersensibilité (y compris d'autres sulfonamides), hypokaliémie, urémie, hyponatrémie, insuffisance surrénale, insuffisance hépatique et / ou rénale, urolithiase (avec hypercalciurie), cirrhose du foie (risque d'encéphalopathie), glaucome hyperchlorémique, diabète sucré, diabète (pour un traitement à long terme), allaitement.

Restrictions d'application

Emphysème pulmonaire et embolie pulmonaire (en raison de la possibilité d'une acidose accrue), grossesse.

Grossesse et allaitement

L'utilisation d'acétazolamide pendant la grossesse (en particulier au premier trimestre) n'est pas recommandée, dans chaque cas, il est nécessaire d'évaluer le bénéfice attendu du traitement pour la mère et le risque possible pour le fœtus. Pendant le traitement par l'acétazolamide, il est nécessaire d'arrêter l'allaitement..

Effets secondaires de l'acétazolamide

Organes sensoriels et système nerveux: somnolence, acouphènes ou déficience auditive, troubles du goût, désorientation, myopie passagère, convulsions, paresthésie;
système digestif: perte d'appétit, diarrhée, nausée, méléna, vomissements, insuffisance hépatique; métabolisme: déséquilibre électrolytique et acidose métabolique (en cas d'utilisation prolongée);
autres: polyurie, urticaire, hématurie, hypersensibilité à la lumière, glucosurie.

L'interaction de l'acétazolamide avec d'autres substances

L'effet diurétique de l'acétazolamide est affaibli par les diurétiques acidogènes, renforcés par la théophylline. Avec l'utilisation conjointe d'acétazolamide, la probabilité de développer des réactions toxiques de la carbamazépine, des préparations digitaliques, de l'éphédrine, des salicylates, des myorelaxants non dépolarisants. L'acétazolamide potentialise les manifestations de l'ostéomalacie, qui sont causées par l'utilisation de médicaments antiépileptiques. Il faut être prudent lors de l'utilisation de l'acétazolamide et de fortes doses d'acide acétylsalicylique en combinaison en raison de la possibilité de développer une tachypnée, une anorexie, un coma, une condition léthargique et la mort.

Surdosage

Les cas de surdosage d'acétazolamide ne sont pas décrits. En cas de surdosage, une augmentation des effets indésirables est possible. Traitement de soutien et symptomatique nécessaire.